Selon Dominique Reynié, candidat à la direction de Sciences Po Paris, il y aurait « sans doute plus d’une demi-douzaine » de postulants à la succession de Richard Descoings. Depuis la clôture des candidatures vendredi dernier, seuls trois d’entre eux se sont déclarés publiquement.

Il s’agit de Dominique Reynié, directeur général de la Fondation pour l’Innovation Politique, Hervé Crès, administrateur provisoire de Sciences Po Paris, et Pierre Mathiot, direc­teur de l’IEP Lille. David Azéma, pré­sident de Keolis, évoqué un temps comme candidat éventuel, n’aurait pas déposé de dossier. L’historien Benjamin Stora, dont le nom avait également circulé, annonce qu’il n’est plus candidat. Jean-Michel Blanquer, actuel direc­teur de l’enseignement sco­laire, n’a quant à lui ni confirmé ni infirmé sa candidature.

Le directeur de la communication de Sciences Po Paris a déclaré qu’il ne donnerait pas de détails sur le nombre et l’identité des postulants. Selon un communiqué de l’établissement, le nouveau directeur de l’IEP Paris devrait être nommé « avant octobre prochain« .