Le thème du concours national de la Résistance et de la Déportation sera cette année « Communiquer pour résister (1940-1945) ». Une note de service publiée au bulletin officiel n°24 du 14 juin en précise l’organisation et les modalités de candidature.

Le concours est ouvert aux élèves des classes de la troisième à la terminale. Dans le cadre de l’éducation civique, il a pour but « de perpétuer chez les jeunes Français la mémoire de la Résistance et de la déportation afin de leur permettre de s’en inspirer et d’en tirer des leçons ».

Les élèves participant peuvent se présenter individuellement et réaliser un devoir en classe (l’épreuve aura lieu le vendredi 22 mars 2013), réaliser un travail en groupe dont la forme est libre (mémoire, exposition, œuvre littéraire ou artistique etc.), ou encore réaliser en groupe un travail audiovisuel (films ou documents radiophoniques d’une durée maximale de 45 minutes).

La Fondation de la Résistance publiera courant octobre un document pédagogique à l’usage des professeurs.