Le bac est « une pure mystification et les bacheliers sont de pauvres mystifiés. C’est une ‘arnaque’ ; il n’est que le cache-misère de notre système agonisant et injuste ».

Michel Fize, sociologue, Le bac inutile, avril 2012.