Profs retraités pour accompagner les stagiaires : une « solution temporaire » pour les syndicats

Les syndicats reçus hier par Vincent Peillon ont accueilli tièdement la mesure d'accompagnement des jeunes profs par des enseignants retraités, proposée par le ministre. Pour eux, il s'agit d'une "solution temporaire".

Selon les syndicats reçus hier par Vincent Peillon, l’accompagnement des jeunes enseignants par des profs retraités proposé par le ministre est « une solution temporaire ».

Pour Christian Chevalier, du SE-Unsa, c’est « une conséquence pour le ministre Vincent Peillon de ses ‘mesures d’urgence’ pour la rentrée 2012. Cela permettrait de passer le cap de la rentrée plus facilement, mais il s’agit d’une solution provisoire qui n’a pas vocation à être pérennisée ». Laurent Escure, de l’Unsa-Education, a précisé qu’elle « elle ne s’appliquerait aux enseignants stagiaires qu’en attendant de remettre en place une formation des enseignants ». Il a rappelé que le syndicat n’était « pas favorables à cette mesure » et préconisé l’appel à des contractuels pour accompagner les enseignants stagiaires sans formation. Ceci afin « les maintenir dans l’emploi, qu’ils puissent obtenir une ‘CDIsation’ voire tenter un concours ».

Dans le premier degré, le recours à des enseignants retraités est « une fausse belle idée » pour Sébastien Sihr, du Snuipp-FSU. « L’accompagnement des débutants doit se faire par des formateurs dont c’est le métier » a-t-il estimé. Sébastien Sihr a réclamé la remise en place de postes de remplaçants pour décharger les professeurs des écoles durant les premières semaines et faciliter leur suivi par le formateur. « Le ministre souhaite aller dans ce sens » a indiqué Sébastien Sihr. La circulaire de rentrée 2012 devrait être « réécrite rapidement » pour « donner de nouvelles orientations à l’accompagnement des stagiaires ».

Source(s) :
  • AEF

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.