Fioraso ne reviendra « absolument pas » sur l’autonomie des universités

Geneviève Fioraso, nouvelle ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche, a déclaré samedi qu'elle ne souhaitait "absolument pas" revenir sur l'autonomie des universités.

Geneviève Fioraso n’a pas l’intention de remettre en question l’autonomie des universités. La nouvelle ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a déclaré samedi au Monde qu’elle ne souhaitait « absolument pas » revenir dessus, même si « la LRU n’a pas réellement donné les moyens aux universités d’exercer cette autonomie ». « Cette loi a d’énormes défauts, a estimé Geneviève Fiorasio. La collégialité a été abandonnée et nous sommes devant une hyperprésidentialisation ».

La ministre a toutefois confirmé qu' »une nouvelle loi d’orientation de l’enseignement supérieur et de la recherche » remplacera la LRU. Cette loi « sera déposée au Parlement début 2013 après une concertation de toute la communauté universitaire ».

Elle aura pour objectif de « réintroduire de la collégialité, l’esprit même de l’université ». « Le président manager d’une ‘entreprise université’, ça ne marche pas ! a affirmé Geneviève Fioraso. Partout ailleurs dans le monde, il existe des ‘sénats académiques’ et un conseil d’administration avec un doyen ou un recteur qui gère les relations extérieures ».

La nouvelle ministre a également exprimé son intention de « remettre à plat les Idex » en adoptant une « vision modifiée et rééquilibrée sur le territoire », notamment en ce qui concerne les dotations financières. « L’équilibre et le travail en réseau seront préférés à une compétitivité absurde », a-t-elle affirmé.

Enfin, Geneviève Fioraso a vivement souhaité que l’université assure la formation des enseignants. « Sur ce sujet, il y a une énorme déficience renforcée par la réforme de la formation des maîtres. La pédagogie ne s’invente pas. Enseigner est un vrai métier », a déclaré la ministre de l’Enseignement supérieur.

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.