Les Déchiffreurs de l’éducation pour des statistiques indépendantes

Le collectif des "déchiffreurs de l’éducation" souhaite que les services de statistiques ministériels deviennent indépendants et autonomes.

Pour le collectif des « déchiffreurs de l’éducation », créé début avril pour établir des statistiques fiables sur l’éducation, les premières décisions de Vincent Peillon (« mise à l’écart des évaluations CE1 et CM2 de la DGESCO », « publication de dix-sept rapports « cachés » des Inspections générales »…) vont « dans le bon sens ». Mais les déchiffreurs appellent à ne pas en rester là.

Après les rapports des inspections générales, ils proposent dans un communiqué de dévoiler les travaux cachés de la Depp, « par exemple les prévisions d’effectifs pour les prochaines années », et de remplacer « les évaluations discutables de la DGESCO par de vraies évaluations diagnostiques utiles aux enseignants ».

Indépendance des services statistiques

Dès sa création, le collectif a par ailleurs revendiqué l’« indépendance politique » et l’« autonomie scientifique » pour les services statistiques et d’évaluation des ministères, afin d’éviter leur manipulation à des fins de communication. Le collectif a renouvelé hier cette demande.

Il appelle notamment à permettre aux services statistiques de réaliser des études « en fonction des besoins de connaissance du système éducatif », et non pas à la seule demande des directions du ministère de l’Education nationale, comme actuellement.

Ouverture des données à la recherche

Le programme de travail de ces services devrait selon le collectif être « public et élaboré démocratiquement, avec un comité scientifique » en relation avec le Conseil national de linformation statistique (CNIS). Les publications seraient soumises « à un comité de lecture scientifique, et non plus à un visa du cabinet ». Ces dispositions faciliteraient l’ouverture de ces travaux au monde de la recherche.

Les déchiffreurs souhaitent enfin « le retour à un service unifié de statistiques et d’évaluation pour l’enseignement scolaire et l’enseignement supérieur ».

Source(s) :
  • dechiffreurs.com

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.