L’élection au second tour de Jean-Paul Jourdan à la présidence de l’université Bordeaux 3 a été annulée par la 3ème chambre du tribunal administratif ce jeudi 24 mai. Le tribunal a invoqué l’échange de SMS et de mails entre les participants au vote.

Lors du Conseil d’administration précédant l’élection du nouveau président de l’université, les membres auraient communiqué par mails et SMS, grâce à des ordinateurs et téléphones portables, durant la séance et pendant le vote. Selon le jugement du tribunal, cité par EducPros, « quand bien même le vote a eu lieu à bulletin secret avec passage dans l’isoloir, ces comportements doivent être regardés comme une manoeuvre […] de nature à altérer la sincérité de celui-ci et à entraîner, par voie de conséquence, son annulation ».

Jean-Paul Jourdan a exprimé sa volonté de faire appel de la décision du tribunal.