Sélectionner une page

Etudiants étrangers : un « grand texte législatif » pour un « véritable statut » réclamé par Louis Vogel

Louis Vogel, président de la CPU, propose de donner un « véritable statut » aux étudiants étrangers, encadré par une loi.

Etudiants étrangers : un « grand texte législatif » pour un « véritable statut » réclamé par Louis Vogel

Louis Vogel, président de la Conférence des présidents d’université, propose d’établir « un véritable statut », encadré par une loi, pour les étudiants étrangers diplômés en France et souhaitant y travailler.

Pour le président de la CPU, il serait « dommage » de supprimer la seconde circulaire Giéant, remaniée en janvier dernier, « qui donnait une interprétation beaucoup plus libérale de l’article L 311-11 du code de l’entrée et du séjour des étrangers, qui permet à un diplômé de niveau bac +5 de rester six mois en France le temps de chercher un emploi ».

Il préconise plutôt « un grand texte législatif sur l’accueil des étudiants étrangers », validant « leur statut « par la loi, pour que chaque préfecture n’interprète plus les circulaires comme bon lui semble ». Ce texte porterait la durée de séjour de 6 à 12 mois, et élargirait la possibilité de rester sur le sol français « aux licences, notamment professionnelles ». Il faciliterait également « l’entrée et le séjour en France des enseignants-chercheurs étrangers, nécessaires aux universités françaises ».

En attendant, propose Louis Vogel, « abrogeons la première circulaire Guéant, mais gardons la seconde ».

E-books gratuits

160 e-books à télécharger gratuitment

Newsletter

Dernier Reportage

Chargement...