Abrogation de la circulaire Guéant « la semaine prochaine » (Fioraso)

La nouvelle ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso, a annoncé l'abrogation de la circulaire Guéant du 31 mai "la semaine prochaine".

L’abrogation de la circulaire Guéant du 31 mai aura lieu « je l’espère, la semaine prochaine », a déclaré hier Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, lors d’une visite à l’Université Paris-13. Elle sera remplacée par une autre circulaire, actuellement « finalisée » par les ministères de l’Enseignement supérieur, du Travail et de l’Intérieur.

Selon Geneviève Fioraso, le retrait du texte sera apprécié « dans cette uni­ver­sité », et « bien au-delà de nos fron­tières ». « De tous les points de vue, cette cir­cu­laire avait un impact extrê­me­ment pré­ju­di­ciable, elle por­tait atteinte à notre image dans le monde, il était très urgent de l’abroger. Elle avait été prise avec une vision pure­ment élec­to­ra­liste », a estimé la ministre.

Pour Fatma Chouaieb, porte-parole du Collectif du 31 mai militant pour le retrait de la circulaire Guéant, l’abrogation est « un signal politique très, très fort, […]à la fois à destination des entreprises françaises qui, depuis la circulaire du 31 mai, sont devenues frileuses à l’idée d’embaucher des diplômés étrangers », mais aussi « pour les étudiants étrangers eux-mêmes […], qui pourront à nouveau faire le choix de venir faire leurs études en France, en sachant qu’ils pourront y vivre une première expérience professionnelle ».

Cependant, Fatma Chouaieb estime qu’à long terme « une circulaire ne suffit pas ». « Nous souhaitons que soit effectué un travail approfondi sur cette question, qui entérine dans la durée la tradition française d’accueil des étudiants étrangers. Il faut que cela soit inscrit dans la loi », a-t-elle déclaré.

La circulaire Guéant du 31 mai durcit les conditions d’obtention du statut de salarié pour les étudiants étrangers diplômés en France. Très critiquée, elle avait été modifiée en janvier dernier, mais cette nouvelle version n’avait pas convaincu.

Source(s) :
  • AFP, nouvelobs.com

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.