Cité aux côtés de David Azéma (directeur général délégué du groupe SNCF), Dominique Reynié (directeur de la Fondapol) et Hervé Crès (administrateur provisoire de Sciences Po) comme potentiel candidat à la direction de l’IEP, Louis Vogel a fermement démenti l’information.

Le président de la CPU et du PRES Sorbonne Université a affirmé qu’il n’était « pas candidat à la direction de Sciences Po. » « La bonne information, a-t-il ajouté, c’est que je vais me présenter à la présidence du PRES, dont les statuts ont été modifiés à compter du 1er juillet prochain, pour une période de quatre ans. Je souhaite être le premier président du PRES Sorbonne Université nouvelle formule ! ».

Si David Azéma et Hervé Crès n’ont pas encore confirmé leur candidature, Dominique Reynié a déposé la sienne le 5 mai auprès du patron de la Fondation nationale des Sciences politiques, selon le Nouvel Observateur.

Le précédent directeur de Sciences Po Paris, Richard Descoings, est mort en avril dernier, d’une manière encore inexpliquée, durant son quatrième mandat à la tête de l’IEP.