83 % : selon une enquête inédite de la Depp, non publiée par le ministère de l’Education nationale, 83 % des chefs d’établissement ont « le sentiment d’être de plus en plus soumis à des facteurs de stress ».