L’hommage de François Hollande à Jules Ferry critiqué

L'hommage à Jules Ferry que souhaite rendre François Hollande après la passation de pouvoirs ne fait pas l'unanimité, l'ancien ministre de l'Education nationale étant connu pour ses théories colonialistes et racistes.

L’hommage à Jules Ferry que souhaite rendre François Hollande aujourd’hui à 13h, suite à son investiture, fait polémique. L’ancien ministre de l’Education nationale était en effet un partisan du colonialisme et défendait des théories racistes. En juillet 1885, il avait notamment déclaré à l’Assemblée nationale qu' »il y a pour les races supérieures un droit, parce qu’il y a un devoir pour elles. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures ».

Luc Ferry, ministre de l’Education de 2002 à 2004, a regretté hier sur France-Inter le choix de François Hollande et déclaré que s’il « avait à célé­brer une grande figure de la République », il aurait « plu­tôt célé­bré Clemenceau que Jules Ferry ». Bien qu’il porte le même nom, Jules Ferry était un aïeul de Luc Ferry et n’avait pas de lien de parenté direct avec lui.

Dans une lettre ouverte au Président de la République, Chantal Maignan, présidente du Parti Régionaliste Martiniquais, a rappellé à François Hollande que « dans le peuple de France, il y a aussi les descendants de ceux qui furent jadis colonisés, considérés par cet ancien ministre des colonies comme les heureux bénéficiaires, issus de civilisations inférieures, des devoirs des civilisations supérieures ». Elle lui a également demandé « de renoncer « à ce funeste projet » et d’envoyer « d’autres messages de fraternité en ce jour si important pour le rassemblement de tous les Français ».

Selon Louis-Georges Tin, président du Conseil représentatif des associations noires (Cran) « François Hollande peut tout à fait saluer en Jules Ferry le fondateur de l’école républicaine, mais il devrait aussi rappeler en même temps la part d’ombre de cet homme, et de toute une partie de l’histoire de France ».

Vincent Peillon avait déclaré dimanche que François Hollande voulait honorer la figure symbolique « des grandes lois sco­laires, de la lettre aux ins­ti­tu­teurs, de la sco­la­rité obli­ga­toire, de la laï­cité, de la gra­tuité de l’école ».

Source(s) :
  • AFP, atlantico.fr

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.