5 % :  selon SOS Homophobie, 5% des cas de manifestations homophobes recensés dans le rapport annuel de l’association le sont en milieu scolaire et universitaire, contre 4% en 2010.