Alerte à la pollution des mers, suffoquées de plastiques

La presse l’a largement relayé : on parle désormais d’un 7ème continent. La mer de plastique, grande comme six fois la France, se situe au cœur de l’Océan Pacifique. Les scientifiques s’inquiètent : une expédition française partira fin mai pour en savoir plus sur cette catastrophe.

Pollution plastique mer

Flickr/MatHelium

Charles Moore, explorateur américain, découvre en 1997 une surface de déchets en plastique grande comme six fois la France dans le Pacifique nord. Elle sera surnommée le « 7e continent ». Ce sont ainsi 500 tonnes de déchets qui dérivent, et sont absorbés par les poissons, qui ne les distinguent pas de leur nourriture habituelle. La croûte d’ordures peut elle atteindre 30 mètres d’épaisseur.

En 2010, les chercheurs de la Sea Education Association découvrent à leur tour une mer de plastique dans l’Atlantique nord.

Si la quantité de déchets semble à peu près stable depuis vingt ans dans l’Atlantique nord, il n’en est pas de même dans le Pacifique. D’après une étude qui vient d’être publiée par des chercheurs de l’université de Californie, dans la revue Biology Letters, dans le Pacifique Nord, entre la Californie et Hawaï, ils ont été multipliés par cent depuis les années 70 ! Que faire devant une situation aussi épouvantable ?

Pour Yann Geffriaud, ingénieur naval cité par Le Figaro, fondateur d’un observatoire collaboratif de surveillance des déchets en mer dans l’Atlantique, « personne ne pourra jamais nettoyer la mer. Le plus simple est d’éveiller l’attention du public. »

L’expédition « 7ème continent »

Ce sera l’objectif de l’expédition française qui partira fin mai de San Diego pour explorer le 7ème continent. Dirigée par Patrick Deixonne, président d’OSL (Ocean Scientific Logistic) et membre de la Société des Explorateurs Français, cette mission se nomme « 7ème continent », et comporte un site dédié. Elle consiste à se rendre sur place en voilier équipé d’une balise Argos pour que des lycéens et le grand public puissent localiser et suivre sa progression en direct.

A noter, une bouée dérivante (suivie en direct via une visioconférence sur place) élaborée par des élèves de lycée sera également mise à l’eau et accompagnera l’expédition.

Des images de géolocalisation seront enfin fournies par le CNES, afin de visualiser l’expédition de l’espace. Suite à l’expédition, un film sera réalisé et de nombreux débats seront organisés dans les lycées français.

Pour terminer sur une note d’humour, Terra Eco met en ligne sur son site la proposition d’architectes hollandais : faire de la mer de plastique une île paradisiaque, pour des vacances inoubliables…

Explication du phénomène de la mer de plastique sur France TV :

FTVi / Nabila Tabouri et Alexis Fischer – France 2

Partagez l'article

Google

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.