BD : Un homme-singe savant face aux préjugés dans « Singeries »

Dans la BD "Singeries", un érudit au visage simiesque doit affronter les préjugés et l'obscurantisme religieux des partisans du créationnisme.

Singeries BD de Denis Petit et Humphrey VidalSingeries, première BD de deux jeunes auteurs prometteurs, s’ouvre sur une tentative de suicide. Un malheureux qui tente de se suicider… à la littérature, en gavant son cerveau de culture jusqu’à l’explosion. Cette manoeuvre est un échec, mais il en ressort transformé : il « renaît » sous la forme mutante de Franky Stein, un « homo literatus » aux traits de primate et animé d’une véritable fringale de connaissances, capable d’engloutir l’intégrale des Essais de Montaigne pour son quatre heures.

Mais son nouvel aspect fait de lui une cible de choix pour les extrêmistes de tous poils, et notamment les organisations religieuses intégristes, qui voient en lui une incarnation de la Bête. Alors que les scientifiques s’enthousiasment pour cet homo literatus, les bigots le perçoivent comme une entrave à la propagation de l’Intelligent Design.

L’Intelligent Design, ou « dessein intelligent », est une théorie créationniste maquillée sous des apparences de scientificité, qui a pour but d’entrer dans les manuels scolaires. C’est la stratégie de certaines mouvances religieuses pour contrecarrer Darwin et sa gênante théorie de l’évolution qui rappelle, comme Franky Stein, que l’homme n’est fondamentalement qu’un singe…

Victime d’une lutte de pouvoir qui le dépasse, Franky est bientôt pourchassé comme une vulgaire bête sauvage. Lui qui souhaitait mourir va devoir se battre pour survivre, et pour démasquer ceux qui lui reprochent d’exister.

En toile de fond : l’indépendance de la science, un enjeu bien réel

Comme le signale Guillaume Lecointre, professeur au Muséum national d’Histoire naturelle, qui signe la préface, les propos et les programmes des organisations mentionnées dans la BD ne sont pas que fictionnels. L’Intelligent Design a déjà percé dans certaines écoles américaines. Si ses partisans arrivaient à leurs fins, les sciences perdraient leur autonomie, la liberté d’expliquer rationnellement le monde dans lequel nous vivons. Il est donc essentiel de se rappeler d’où nous venons, et d’assumer nos origines, si nous voulons continuer à aller de l’avant.


Singeries, par Denis Petit et Humphrey Vidal (Casterman). 136 pages – 20€

Partagez l'article

1 commentaire sur "BD : Un homme-singe savant face aux préjugés dans « Singeries »"

  1. Darlose  12 mai 2012 à 0 h 26 min

    Cachez ce dessein que je ne saurais voir !Signaler un abus

    Répondre

Laisser un commentaire à Darlose Annuler

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.