Lors de son premier discours présidentiel à Tulle, François Hollande a réaffirmé sa priorité éducative. La création de 60 000 postes dans « tous les métiers de l’enseignement », dont 1000 postes dans le primaire dès la rentrée 2012, la suppression de la semaine de 4 jours, le rétablissement de l’année de formation en alternance pour les jeunes enseignants, ou la création d’Ecoles supérieures du professorat et de l’éducation font partie des engagements pris par le nouveau chef d’Etat pour « l’école de la République ».

François Hollande a également promis d’abroger, dès sa prise de fonction, le décret sur l’évaluation des enseignants publié mardi au Journal Officiel. Une première mesure d’urgence pour un chantier qui, au vu des revendications des syndicats, s’annonce assez colossal.