Education au numérique : les mesures d’Hollande et de Sarkozy

L'équipe de campagne de François Hollande et celle de Nicolas Sarkozy ont débattu hier des mesures pour l'éducation au numérique proposées par les deux candidats.

Fleur Pellerin, chargée du numérique dans l’équipe de François Hollande, et Nicolas Princen, qui gère la campagne web de Nicolas Sarkozy, se sont réunis hier pour débattre de la place de l’éducation au numérique dans les programmes des deux candidats.

Si Nicolas Princen et Fleur Pellerin se sont accordés sur la nécessité de créer une « option numérique » au bac, ils se sont opposés sur les modalités de mise en oeuvre de la mesure. Nicolas Princen souhaite qu’elle ne concerne que les bac S et STI pour le moment. « C’est un test, on verra ensuite ce qu’on diffuse dans d’autres sections » a-t-il expliqué. Pour Fleur Pellerin, il faut « d’abord expérimenter, peut-être dans les ZEP », mais appliquer la mesure à toutes les sections générales et technologiques de lycée.

Sur la question du bac numérique, les avis des deux experts divergent totalement. Pour Nicolas Princen, il faut créer une filière « bac numérique » indépendante, au même titre que les filières générales ou technologiques. Pour Fleur Pellerin, pas question de bac numérique pour l’instant, car la formation des enseignants aux « humanités numériques » est insuffisante.

Enfin, si Nicolas Princen estime que l’éducation au numérique doit commencer au lycée, pour Fleur Pellerin, il peut débuter dès la primaire. « Je ne trouverais pas ça absurde qu’ils apprennent à coder avec des programmes pour enfant comme Logo ou d’autres, pour qu’ils aient des rudiments de la logique du codage », a-t-elle estimé.

Pour Nicolas Pellerin, la sensibilisation des jeunes élèves au numérique est essentielle car « il y a un décalage entre la vision que la jeunesse a du numérique au quotidien et celle du numérique comme un secteur d’emploi attractif ». Fleur Pellerin a quant à elle souligné l’importance de cette éducation « dans un monde où, soit [nos enfants] programmeront, soit ils seront programmés ».

Source(s) :
  • slate.fr

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.