Malade, une prof de latin fait cours sur Skype

En congé maladie pour une quinzaine de jours, une enseignante suisse de latin a continué à assurer ses cours depuis son domicile grâce au logiciel Skype.

Skype

Marco Raaphorst/Flickr

Immobilisée chez elle pendant une quinzaine de jours après une opération, une enseignante suisse a pu continuer à dispenser ses cours grâce à Skype, un logiciel permettant de passer des appels vidéo gratuits à n’importe quel autre utilisateur via Internet.

Une demande des élèves

Ce sont les élèves eux-mêmes qui ont proposé à Sarabella Benamran, enseignante de latin à Versoix, d’utiliser Skype pour continuer à faire cours durant son absence. Une proposition farfelue qui a fini par la séduire. « Nous arrivions à un moment important du programme, les élèves devaient préparer des versions qui allaient être testées aux épreuves communes. Skype me donnait la possibilité d’assister à la présentation de leurs textes et d’éviter de perdre du temps à mon retour », explique Sarabella Benamran à la Tribune de Genève.

Le directeur de l’établissement a donné son accord après s’être assuré de l’absence de risque pour la santé de la professeure. « Quelqu’un de malade doit pouvoir être déchargé de son activité professionnelle. Dans ce cas-ci, l’enseignante était volontaire et nous avons demandé l’accord de son médecin » indique-t-il.

Un cours de latin 2.0

Pendant près de trois semaines, Sarabella Benamran a donc fait cours depuis chez elle, devant sa webcam et son ordinateur équipé de Skype. Dans sa classe, un ordinateur connecté à Internet recevait l’appel vidéo, qui était ensuite projeté sur le tableau blanc. Les élèves de Sarabella pouvaient interagir avec l’enseignante grâce à la webcam de la classe. Bien entendu, une remplaçante surveillait les élèves pour assurer le bon déroulement de l’expérimentation.

De retour dans sa classe, Sarabella tire un bilan positif de l’expérience. « J’ai pu interagir avec mes élèves, les corriger, jouer mon rôle en somme! Ils ont vraiment apprécié mais l’un a tout de même conclu que cela ne remplaçait pas un cours où j’étais présente » sourit-elle.

3 commentaires sur "Malade, une prof de latin fait cours sur Skype"

  1. Les grands sopalins  26 avril 2012 à 18 h 08 min

    Cette initiative est sans le savoir le commencement de ce qui va arriver dans l’éducation nationale : des cours où chacun reste chez soi. Et il n’y aura aucune différence que le professeur diffuse son cours à 35 élèves ou à 200 élèves. Vu que plus personne ne veut enseigner à l’heure actuelle, et que malgré tout l’Etat continue à supprimer des postes, on va vite arriver à ça, plus vite que vous ne le pensez…Signaler un abus

    Répondre
  2. lemercier  4 mai 2012 à 16 h 34 min

    En voilà une idée qu’elle est bonne ! Solution aux suppressions de postes et économies sur la santé; faire bosser les profs malades, certains s’en inspireraient volontiers en France (« volontaires » sinon avec quelles répercussions ?)Signaler un abus

    Répondre
  3. amady  25 décembre 2014 à 18 h 45 min

    je suis nul au latin j’ai eu 6sur20 a mon premier devoir et je suis en classe de 5emeSignaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.