L’école ne réduit plus les inégalités sociales (Cour des comptes)

Selon un pré-rapport d'observation de la Cour des comptes, le ministère de l'Education nationale entretient et même aggrave les inégalités de moyens humains et financiers entre les académies.

Selon un rapport provisoire de la Cour des comptes dévoilé hier par Le Monde, l’Education nationale ne lutte pas contre les inégalités sociales et territoriales. Au contraire, elle les aggrave, en dépensant plus pour les élèves et les académies déjà favorisés que pour ceux moins performants.

Ainsi, l’académie de Créteil, qui était en 2006 dans la moyenne nationale pour la dépense par élève dans le primaire, est aujourd’hui au 22ème rang sur 26. Au niveau de l’encadrement, Créteil a gagné 3.836 élèves dans le second degré, et perdu 426 postes de professeurs, tandis que l’académie de Paris, qui gagnait 1.000 élèves, a obtenu 20 emplois de plus. Les données du rapport indiquent qu’en 2010 l’Etat a dépensé 47 % de plus pour former un élève parisien que pour un banlieusard de Créteil ou de Versailles.

« On peine à trouver une cohérence traduisant une politique d’ensemble précise », observent les magistrats de la Cour des comptes, pour qui « le système éducatif se caractérise par des inégalités territoriales de toutes natures ». Ils estiment donc que « si le ministère de l’Education nationale souhaite réellement lutter contre les inégalités géographiques de résultats des élèves, une profonde inflexion de ses politiques territorialisées et une réforme de son mode d’allocation des moyens apparaissent donc indispensables ».

La secrétaire générale de la FSU, Bernadette Groison, n’est pas surprise par ce rapport : « Nous n’avons cessé de dire que la politique qui consiste à donner le plus à ceux qui ont le moins avait été abandonnée. C’est un choix de politique éducative, on renonce à l’idée d’aider certains jeunes. Pourtant c’est le B-A BA du service public de l’éducation », regrette-t-elle.

Le ministre de l’Education nationale Luc Chatel a quant à lui dénoncé « une interprétation partielle, partiale et partisane » du rapport par le journal Le Monde. « Aucun gouvernement n’a autant fait pour l’égalité des chances », assure le ministre dans un communiqué.

Source(s) :
  • AFP, lemonde.fr, lexpress.fr

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.