Affiche exposition Circuler Quand nos mouvements façonnent les villes

© Cité de l'architecture et du patrimoine

Dix séquences permettent au visiteur, au travers d’un parcours chronologique depuis les premières villes de l’humanité, jusqu’aux villes de demain , de comprendre ce que c’est que circuler dans une ville et comment la ville se transforme au gré de l’évolution des modes de circulation.

L’exposition, conçue comme des décors de théâtre, où le visuel et le sonore sont omniprésents, permet de s’immerger dans ce que peut être un concept de circulation dans une ville, rues et places, routes, autoroutes, ports, caravansérails, gares, aérogares…

Comme l’explique Jean-Marie Duthilleul, commissaire de l’exposition, sur le site consacré à la manifestation, « au tout début, on commence par traverser une rue du Moyen Age (des bruits sont  présents), on  arrive à la Renaissance puis au 19e siècle. On s’achemine petit à petit dans notre historique vers la création du train dans les villes. Le train -premier transport mécanique qui a généré une architecture extraordinaire qui sont les gares. »

« La fin  de l’exposition débute dans les années 1980-90, au moment où l’on redécouvre le plaisir de circuler« , avec « les tramways », le « plaisir du vélo en ville », l’aménagement des « berges des fleuves en enlevant les autoroutes » précise-t-il aussi.

La ville du futur a elle aussi sa place dans l’exposition, avec des évocations du Grand  Paris.

Une exposition passionnante à découvrir, qui pourra être un excellent support pour le cours d’histoire, de géographie ou d’éducation au développement durable.