Le quotidien Les Echos consacre aujourd’hui un article à la réforme du bac professionnel voulue par Nicolas Sarkozy.

Concrètement, il s’agirait de « faire passer aux lycéens de terminale de la voie professionnelle 50 % de leur temps en entreprise » indique ainsi le quotidien, d’après les informations recueillies auprès de l’équipe du président sortant.

Aujourd’hui, les lycéens de terminale pro n’ont que 8 semaines de stage durant leur année scolaire.

Pour le Snetaa-FO, premier syndicat de l’enseignement professionnel, outre le fait que cette mesure serait une nouvelle occasion de supprimer des postes d’enseignants, elle permettrait surtout  « d’offrir aux entreprises une main-d’oeuvre sous-payée« .

Nicolas Sarkozy souhaiterait « atteindre 800.000 alternants en 2015 et 1 million à terme« , et ce projet s’inscrit dans la volonté de généralisation des 4e et 3e professionnelles.