Masterisation enseignante: le Sgen-CFDT demande de mettre le concours en fin de licence

"Aujourd'hui, nous rappelons notre position historique dans un contexte d'élection présidentielle et alors que la plupart des acteurs conviennent qu'il faudra une réforme en profondeur de la formation des enseignants" a déclaré Chantal Demonque...

« Aujourd’hui, nous rappelons notre position historique dans un contexte d’élection présidentielle et alors que la plupart des acteurs conviennent qu‘il faudra une réforme en profondeur de la formation des enseignants » a déclaré Chantal Demonque, secrétaire nationale du Sgen-CFDT en charge de la formation et du recrutement des enseignants, vendredi à l’AEF.

Le syndicat réaffirme, à la veille des présidentielles, sa volonté de réformer le dispositif de la masterisation, en proposant de placer le concours à l’issue de la licence. Les deux années de master devraient être réservées à apprendre le métier.

Chantal Demonque a également déclaré à l’AEF que l’on pouvait actuellement constater combien « le concours en début de M2 produisait des effets catastrophiques sur la formation professionnelle » des enseignants.

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.