« Les déchiffreurs » décryptent les statistiques de l’éducation

Le nouveau collectif des "déchiffreurs de l'éducation" analyse et corrige les statistiques sur le système éducatif données par le gouvernement.

Un nouveau collectif baptisé « les déchiffreurs » a décidé de passer au crible les statistiques de l’éducation sur le blog lesdechiffreurs.com, pour alimenter le débat de manière objective et lutter contre les « publications bloquées », les « chiffres fantaisistes » et les données « détournées » par le gouvernement.

Les déchiffreurs se composent de fédérations syndicales, d’associations, de chercheurs, et de professionnels de la statistique passés par les services du ministère (Depp et Dgesco). Dans leur manifeste, ils déplorent que « les responsables de la politique éducative [ne retiennent] des données produites sur le système éducatif que ce qui peut servir leur communication et cautionner leur politique ».

Dans l’esprit du blog « Désintox » de Libération ou des « Décodeurs » du Monde, les déchiffreurs se donnent pour mission de « présenter des données scientifiquement fondées qui permettent de contrer les allégations mensongères ou fantaisistes que certains font circuler sur notre système éducatif », et de faire connaître les données « utiles au débat public ». Pour éviter toute manipulation, le collectif revendique aussi l’« indépendance » et l’« autonomie scientifique » pour les services statistiques et d’évaluation des ministères.

Leur première publication concerne les chiffres du décrochage scolaire. Alors que le ministre de l’Education nationale Luc Chatel a évoqué tour à tour « 254.000 », « 223.000 » ou encore « 306.000 » décrocheurs, le collectif dénonce « une surévaluation des sorties sans diplôme » et privilégie le chiffre d’« environ 120.000 » décrocheurs par an. Deux autres courtes analyses sont consacrées à la sévère augmentation des effectifs d’élèves ces trois dernières annnées, et aux 50.000 bacheliers professionnels que Nicolas Sarkozy « sort de son chapeau » quand il promet 250.000 jeunes de plus en apprentissage, si l’année de terminale du bac pro se faisait en alternance.

Le collectif est ouvert à toute contribution d’analystes et statisticiens des services ministériels, universitaires, chercheurs, cellules d’études des organisations syndicales et des associations, journalistes, enseignants, etc. et peut être contacté à l’adresse contact@lesdechiffreurs.com.

Source(s) :
  • lesdechiffreurs.com, AFP, la-croix.com

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.