Carte scolaire : l’assouplissement de Sarkozy a creusé les inégalités entre établissements

Une étude réalisée par la Halde et la Depp révèle que l'assouplissement de la carte scolaire a contribué à creuser les inégalités entre établissements dans la région parisienne.

Une étude réalisée par la Halde et la Depp révèle que l’assouplissement de la carte scolaire n’a pas favorisé la mixité sociale au sein des établissements, comme l’avait prévu Nicolas Sarkozy. Au contraire, cinq ans après sa mise en oeuvre, la mesure n’a eu qu’un effet limité sur le terrain et a même creusé les inégalités entre les collèges de la région parisienne.

Selon l’enquête, si les demandes de dérogations ont augmenté après la mise en oeuvre de l’assouplissement en 2007, « la part des demandes justifiées par le critère social, relativement modeste dès le départ, a nettement diminué au fil du temps au point de devenir presque marginale ». Les demandes de dérogations venant des familles les plus modestes n’ont par ailleurs pas augmenté significativement.

L’enquête souligne également que le nombre de dérogations acceptées n’a pas non plus explosé suite à l’assouplissement de la carte scolaire. Les élèves du secteur étant toujours prioritaires lors de l’affectation dans un collège, les établissements les plus attractifs, déjà pleins, ne peuvent pas accepter d’élèves supplémentaires. Cependant, lorsqu’elles sont acceptées, les dérogations contribuent à accentuer la hiérarchisation des établissements, puisqu’elles vident les établissements peu réputés des meilleurs éléments qui cherchent à intégrer un collège mieux « coté ».

Source(s) :
  • liberation.fr

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.