Plusieurs syndicats d’enseignants, dont le Sgen-CFDT, SE-UNSA et les organisations FSU appellent à manifester le 5 avril devant le rectorat de Créteil pour protester contre les suppressions de postes dans l’académie. Ils contestent la fermeture de 460 postes dans le second degré, décidée par le ministre de l’Education malgré un nombre d’élèves stable sur l’académie.

« Le recteur refuse tout dialogue avec les organisations syndicales et […] se retranche derrière la loi de finances et la décision du ministre », déplorent les syndicats. Pourtant, la suppressions de 460 postes dans les établissements des 3 départements de l’académie (93, 94 et 77) risque de conduire à la formation de classes « sur­char­gées » ou « aber­rantes péda­go­gi­que­ment », craignent-ils. Pour Claude Bartolone, président du Conseil général de Seine-St-Denis, cette politique « agit comme un cou­pe­ret aveugle dans les établis­se­ments sco­laires en fai­sant fi des dif­fi­cul­tés ou des hausses démographiques ».

Les syndicats appellent donc les enseignants à la grève pour un rassemblement devant le rectorat de l’académie, à 15h le 5 avril.