Dans le cadre du pôle de recherche et d’enseignement supérieur (Pres) « Université Paris Grand-Ouest » (Upgo), un nouvel Institut d’études politiques (IEP) va être créé prochainement en Ile-de-France, a annoncé hier jeudi le ministère de l’Enseignement supérieur.

Laurent Wauquiez « salue » dans un communiqué « le démarrage » du Pres Upgo, issu du rapprochement des universités de Versailles-Saint-Quentin et de Cergy-Pontoise. Cet établissement public de coopération scientifique basé à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines) comprend également neuf autres organismes et établissements d’enseignement supérieur, et sera financé à hauteur de 500.000 euros par an par le ministère.

La création d’un nouvel IEP au sein du Pres est présentée comme l’« initiative phare » du projet. Les programmes de ce nouvel institut de sciences politiques seront orientés « vers la politique de la ville et la gouvernance des territoires mais surtout, [il] intégrera, à l’initiative de Pierre Morange, une ambitieuse ouverture à l’international, en lien étroit avec le lycée international de Saint-Germain ». Le ministre a souhaité que cet IEP soit créé dans les meilleurs délais.

Le maire UMP de Saint-Germain-en-Laye, Emmanuel Lamy, se réjouit d’accueillir le Pres et le futur IEP. Il y voit un « succès extraordinaire » pour sa ville, où devraient être construites deux nouvelles résidences étudiantes. « Il s’agit de la première création d’un IEP depuis vingt ans », a souligné l’élu, précisant que la première rentrée était envisagée pour « septembre-octobre 2013, voire en 2014 » pour la première promotion de 250 étudiants.

Il existe actuellement neuf IEP en France. Outre Sciences-Po à Paris, des IEP sont implantés à Aix-en-Provence, Lille, Lyon, Grenoble, Bordeaux, Rennes, Strasbourg et Toulouse.