Harlem Désir, n°2 du PS, craint que les enseignants ne votent pas au premier tour de l’élection présidentielle, à cause de la date du scrutin. Celui-ci tombe en effet le 22 avril, jour de vacances scolaires dans toutes les académies, et en plein milieu des 2 semaines pour la zone C.

« Beaucoup de gens seront partis, parmi lesquels de nombreux enseignants », s’inquiète le numéro 2 du PS. D’autant plus que selon un récent sondage, 46 % des enseignants envisagent de voter pour François Hollande au premier tour, contre 12,5 % pour Nicolas Sarkozy.

Harlem Désir affirme donc qu' »il faut redoubler d’efforts pour mobiliser » et appelle « les absents à faire des procurations ». Selon un sondage Ifop cité par le Lab d’Europe1, le taux d’abstention au premier tour pourrait atteindre 29 %.