Bayrou veut « augmenter les salaires » des enseignants, « mais modérément »

François Bayrou a promis de "ne pas geler les salaires des fonctionnaires" en cas de victoire du MODEM à l'élection présidentielle. Il a également exprimé sa volonté d'"épargner l'Education nationale" de la règle du non-remplacement d'un enseignant sur deux partant à la retraite.

Les salaires des fonctionnaires « augmenteront, comme l’inflation oui, mais modérément », a promis François Bayrou ce 8 mars dans l’émission Des paroles et des actes. Le candidat MODEM à la présidentielle a en effet assuré qu’il ne gèlerait pas les salaires dans la Fonction publique en cas de victoire à l’élection.

Il a également exprimé sa volonté d' »épargner l’Éducation nationale » de la règle de non-remplacement d’un enseignant sur deux partant à la retraite. Tous les départs seront remplacés afin de « protéger les moyens » de l’Education nationale, a affirmé François Bayrou.

Au cours de l’émission, le candidat a longuement critiqué les propositions pour l’éducation de ses adversaires. Il s’est notamment demandé à quoi rimait « cette campagne pernicieuse contre les enseignants qui travaillent plus que ceux qui les critiquent », faisant référence à la proposition de Nicolas Sarkozy d’augmenter de 500 euros le salaire des enseignants travaillant 26 heures par semaine.

Concernant la création de 60 000 postes d’enseignants promise par François Hollande, le PS « ne le [fera] pas », a estimé François Bayrou. « Le pays n’a pas les sommes nécessaires pour ce faire. […] Cette accumulation de promesses ne correspond pas aux réalités du pays. »

Source(s) :
  • AEF, francetv.fr

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.