Bernadette Groison : il faut « agir dans la classe et refonder l’éducation prioritaire »

Bernadette Groison, secrétaire générale de la FSU a demandé hier, lors d’une conférence de presse, que les candidats à l’élection présidentielle...

Bernadette Groison, secrétaire générale de la FSU a demandé hier, lors d’une conférence de presse, que les candidats à l’élection présidentielle fassent en premier lieu des propositions pour lutter contre l’échec scolaire.

C’est en effet pour elle le problème crucial, et pour parvenir à l’enrayer, il faut « agir dans la classe et refonder l’éducation prioritaire ».

La mise en place des internats d’excellence et des ERS ne sont pas des solutions. Pour la secrétaire générale, « il est urgent de travailler à un projet éducatif qui permette des pratiques professionnelles diversifiées, comme des cours en petits groupes, et en cela, la formation [des enseignants] est essentielle ».

Source(s) :
  • Avec AFP

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.