Professeurs des écoles : fin du non-remplacement d’un départ à la retraite sur deux envisagée par Sarkozy

Nicolas Sarkozy envisagerait d'instaurer une dérogation à la règle du non-remplacement d'un départ à la retraite sur deux pour les enseignants de primaire et maternelle.

Nicolas Sarkozy mettra fin à la règle du non-remplacement d’un professeur des écoles sur deux en cas de victoire à la présidentielle, selon des sources proches du président sortant.

Nicolas Sarkozy n’a pas présenté la mesure durant le meeting sur l’éducation donné hier à Montpellier. Le président sortant y a évoqué la revalorisation du salaire des enseignants acceptant de travailler plus, la réforme du collège unique et la suppression du redoublement, mais n’a pas abordé le remplacement des départs à la retraite. La mesure a toutefois été dévoilée en marge de ce meeting par l’équipe du président candidat.

Affirmant que cette proposition se trouvait bel et bien dans le programme du candidat UMP pour l’éducation, l’entourage du président a expliqué que « la maternelle et le primaire, où les enseignants travaillent déjà plus longtemps que les autres, seront à l’avenir exonérés de la règle du non remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite » en cas de victoire à la présidentielle.

En effet, « c’est là qu’il faut concentrer la lutte contre l’illettrisme avec l’objectif que pas un élève ne quitte le primaire sans maîtriser la lecture », a estimé l’équipe de campagne de Nicolas Sarkozy.

Source(s) :
  • 20minutes.fr

Partagez l'article

Google

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.