A l’indignation, préférez l’action !

C’est le sous-titre du fascicule-manifeste "Entreprenez !" que publie Philippe Hayat. Le fondateur de l’association 100 000 entrepreneurs veut faire de l’entreprenariat une cause nationale, au centre de l’élection présidentielle.

L’association 100 000 entrepreneurs, soutenue par le ministère de l’Education nationale, intervient dans les collèges, lycées et dans le supérieur pour donner aux jeunes l’envie d’entreprendre.

Des chefs d’entreprise viennent ainsi raconter leur expérience positive en classe, en particulier dans les zones sensibles.

Philippe Hayat, après avoir enseigné 15 ans à l’Essec, a créé le dispositif Entrepreneuriat à Sciences Po en 2008. Dans « Entreprenez ! A l’indignation, préférez l’action » (L’Archipel, en librairie le 7 mars), il plaide pour que « chaque année, dans les classes de tous les collèges et lycées », les entrepreneurs puissent venir « témoigner qu’il est possible de choisir sa vie professionnelle en portant son projet ». Pour lui, il « appartient à la classe politique de donner l’élan et la confiance, de susciter l’enthousiasme et de populariser les créateurs ».

L’entreprenariat pour les jeunes doit devenir une grande cause nationale, au centre du prochain quinquennat. Philippe Hayat encourage les jeunes à faire entendre leur voix à ce propos, plutôt que de choisir les discours « de précaution et de rigueur d’une part, de compassion et de subvention d’autre part […] ».

Un élan enthousiaste certes, mais cependant suffisant pour répondre aux difficultés des élèves et étudiants d’aujourd’hui ?

Partagez l'article

Google

2 commentaires sur "A l’indignation, préférez l’action !"

  1. Violette  3 mars 2012 à 17 h 15 min

    Il me semble qu’une étape amont de connaissance de soi et de construction de l’estime de soi est nécessaire pour pouvoir entreprendre et devenir un adulte épanoui. Je ne crois pas que le système éducatif français le permette. Sans compter que l’entreprenariat n’est pas une finalité en soi ni une motivation pour tous.Signaler un abus

    Répondre
  2. hiboux  23 mars 2012 à 16 h 10 min

    L’action ? Pour qui ? Le smicard qui n’arrive même pas à boucler ses fins de moi ? Le jeune diplômé à qui on refuse même le prêt de 3000€ pour s’acheter une voiture pour aller bosser après avoir trouver un job à 1800€ pour cause d’être déjà endetté par un prêt étudiant ? L’action est toujours pour les mêmes, ceux qui ont la chance d’avoir des biens ou de la famille qui peut prêter, sinon rien, aucune banque ne prête à ceux qui n’ont rien, même avec la meilleure volonté c’est toujours non.Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.