Sur le plateau de l’Internaute magazine, Vincent Peillon, conseiller éducation de François Hollande, a dévoilé son intention de « refaire une carte scolaire », mais que cela serait « très compliqué ».

« Le démantèlement de la carte scolaire d’aujourd’hui ne va pas » a affirmé Vincent Peillon, et le système précédent non plus n’était « pas très satisfaisant ».  « Mais en trouver un bon est aussi difficile », a avoué le député européen, précisant que même s’il envisageait de « refaire une carte scolaire », il ne passerait pas immédiatement « de l’ombre à la lumière ».

Selon la chercheuse Nathalie Mons, qui a dirigé une enquête sur les impacts de l’assouplissement de la carte scolaire, la réforme « n’a pas atteint son objectif de mixité sociale », et pourrait même favoriser « la ghettoïsation des collèges déjà les plus en difficulté ».

Pour évaluer les effets de l’assouplissement « en termes de mixité sociale, de répartition des moyens entre les établissements » et recueillir des témoignages de parents, élus ou enseignants, le Sénat a lancé un blog dédié à l’actualité de la carte scolaire. Les commentaires recueillis serviront à alimenter un rapport qui sera publié courant mai.