La loi Grosperrin sur la masterisation adoptée à l’Assemblée

La proposition de loi du député UMP Grosperrin sur la formation des enseignants a été adoptée hier à l'Assemblée, par 266 voix contre 169.

La proposition de loi du député UMP Jacques Grosperrin sur la masterisation a été adoptée hier à l’Assemblée, par 266 voix contre 169. Ce texte, fortement décrié par les organisations éducatives, vise à modifier certaines dispositions du Code de l’éducation relatives à la formation des maîtres. Il prévoit entre autres de supprimer les références aux IUFM et de confier la formation des enseignants aux « établis­se­ments d’enseignement supé­rieur, notam­ment [aux] uni­ver­si­tés ».

Déjà modifié une première fois, le texte n’a pourtant pas satisfait les partis de gauche qui ont voté contre son adoption, le jugeant « néfaste ». Martine Faure, du SRC, a estimé qu’il pourrait « dissoudre définitivement les IUFM » et « ouvrir la porte de la formation aux officines privées ». Pour Marie-Hélène Amiable, du PCF, il s’agit d’un « coup de force de l’UMP, à deux mois et demi de la pré­si­den­tielle, pour liqui­der défi­ni­ti­ve­ment la for­ma­tion des ensei­gnants ».

Sans surprise, les députés de la majorité ont voté pour l’adoption de la proposition de loi controversée. Certains, comme Jean-Marie Binetruy, affirment n’avoir « pas bien compris la vivacité des débats que ce texte a provoqués ». La proposition de loi Grosperrin « confirme le rôle des universités dans la formation initiale des enseignants. C’est une mise en cohérence juridique avec l’élévation du niveau de formation des maîtres », a-t-il estimé après le vote.

Le texte de Jacques Grosperrin avait été adopté par la com­mis­sion des affaires cultu­relles de l’Assemblée nationale le 1er février.

Source(s) :
  • AEF, AFP

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.