Suite à la remise par le député de l’Hérault Robert Lecou d’un rapport sur le sport scolaire, le président de la République Nicolas Sarkozy a annoncé son ambition d’inciter les élèves à pratiquer quotidiennement une heure de sport. « Le chef de l’État, convaincu du rôle crucial du sport dans le bien-être et la réussite des élèves, partage l’objectif d’inciter chaque élève à exercer une heure d’activité physique par jour », indique ainsi un communiqué du ministère de l’Education nationale.

Nicolas Sarkozy a toujours marqué son attachement à la valeur éducative du sport. Dans un message vidéo adressé au Comité national olympique et sportif français en mars 2007, le candidat Sarkozy affirmait déjà que « le sport porte les valeurs dont nous avons besoin : le travail, le mérite, l’effort, l’esprit d’équipe. (…) Mais ces valeurs, ce sont aussi celles de l’école, bien sûr : le goût de l’effort, la persévérance, la volonté de progresser et de s’accomplir, le plaisir d’être ensemble… ».

En 2010, 124 collèges et lycées avaient bénéficié de l’expérimentation « Cours le matin, sport l’après-midi », puis 212 à la rentrée 2011. Mais cette expérimentation n’avait pas vocation à être généralisée.

Le rapport du député Lecou comporte en tout 24 préconisations concernant la place du sport à l’école. Il propose notamment d’« ériger l’éducation physique et sportive et (…) le sport scolaire, comme une priorité de l’éducation nationale au même titre que la maîtrise de la langue », de « transformer la journée du sport scolaire en une « fête du sport » », et de reconnaître « les apports du sport scolaire dans le cadre du diplôme national du brevet et du baccalauréat » afin de renforcer « le caractère fondamental de cette discipline ».