Un fichier des enseignants grévistes fait polémique

Le Snuipp-FSU de Charente-Maritime a porté plainte contre l'expérimentation d'un logiciel de pointage des enseignants grévistes dans le département.

Le Snuipp-FSU de Charente-Maritime a dénoncé ce mardi le fichage des enseignants grévistes dans le département, par un système de pointage permettant de lister les professeurs absents les jours de grève. Le syndicat a porté plainte contre ce logiciel, expérimenté depuis janvier 2011, dans les 4 départements de l’académie de Poitiers. Il permet aux profs du premier degré d’indiquer depuis un site intranet leur position les jours de grève : « absent autorisé », « gréviste » ou « présent », afin de faciliter le décompte des retenues sur les salaires des enseignants grévistes.

Suite à une première intervention du Snuipp-FSU, le logiciel ne recense désormais plus que les enseignants non-grévistes, mais le syndicat relève que « par rico­chet, il recense aussi les gré­vistes ».

« Nous consi­dé­rons que le fait de devoir se décla­rer non-gréviste per­met la consti­tu­tion d’un fichier, qui reste actif 6 mois […], ça laisse le temps de faire un fichage des gré­vistes au niveau natio­nal » dénonce le représentant du Snuipp-FSU de Charente-Maritime.

Le syndicat a exigé le retrait de ce système de pointage avant sa généralisation aux autres académies.

Source(s) :
  • avec AFP

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.