SMS contre orthographe traditionnelle : le choc des écritures ?

Deux conceptions diamétralement opposées de l’orthographe se faisaient face vendredi au salon Expolangues. Phil Marso défendait dans son atelier l’écriture SMS et ses bénéfices pour l’apprentissage du français, tandis que Micheline Sommant, des Dicos d’Or, rappelait lors d’une dictée le bien-fondé des règles strictes de la graphie classique française.

Stylo

Raphaël Labbé/Flickr

Le salon Expolangues confrontait ce vendredi deux conceptions totalement différentes de l’écriture : le langage SMS défendu par l’écrivain Phil Marso et l’orthographe plus traditionnelle soutenue par Micheline Sommant, linguiste des Dicos d’Or.

Le langage SMS : une piste pour améliorer les résultats en orthographe ?

Phil Marso présentait dans son atelier une orthographe alternative inspirée de l’écriture SMS : la PMS (Phonétique Muse Service). Version « améliorée » du langage utilisé sur les téléphones mobiles, la PMS introduit de nouveaux caractères pour en améliorer la lisibilité. Elle utilise notamment l’apostrophe, pour séparer les mots, ou le signe ¥, symbole de la monnaie japonaise, pour retranscrire le son « yen ». Ainsi, en PMS, « hôtesse de l’air » donnera « ot’S 2 l’R », et « hyène » s’écrira tout simplement « ¥ ».

Selon Phil Marso, inventeur de cette nouvelle écriture, la PMS faciliterait l’apprentissage du français chez les élèves en difficulté. Elle ranimerait en effet l’intérêt pour la langue et l’écriture, tout en gardant « l’esprit du cancre » qui consiste à « casser des codes et en créer d’autres », dixit son créateur.

Les Dicos d’Or, symbole de l’orthographe traditionnelle française

Micheline Sommant, linguiste des Dicos d’Or, dispensait quant à elle une dictée digne du plus célèbre concours d’orthographe classique. Très inspirée par la gastronomie, elle faisait la part belle aux règles de francisation des mots étrangers. L’on y apprenait notamment que les tapas s’accordent au féminin, que les tortellinis se mettent au pluriel, ou encore que le serrano fait désormais partie des noms communs.

A l’école, ces deux conceptions de l’écriture s’affrontent également. A l’heure où le niveau d’orthographe des élèves ne cesse de chuter, les propositions d’orthographes alternatives se multiplient. Mais la plupart des enseignants continuent de défendre et d’inculquer les règles traditionnelles d’écriture de la langue française.

Partagez l'article

Google

3 commentaires sur "SMS contre orthographe traditionnelle : le choc des écritures ?"

  1. Valentin  7 février 2012 à 23 h 48 min

    Toutes les pistes d’apprentissage d’une langue sont intéressantes mais il ne faut surtout pas dénaturer les règles orthographiques et grammaticales du français sinon on risque d’oublier la génèse d’une langue : parler, lire et comprendre instantanément. Or, le langage SMS a ses codes qui ne sont pas partagés par tout le monde. Ce langage induit un délai de compréhension plus ou moins long qui nuit à la génèse précitée.Signaler un abus

    Répondre
  2. GUGENHEIM  8 février 2012 à 16 h 06 min

    D’otre règle son possible. Pourqoi s’acroché à une norme dézuète? Notre lang nou-z apartièn, on peu l’écrir com on l’enten! Grâçe o mouvemen Ortograf ( http://www.ortograf.net ) la révolusion ortografic s’éten chaqe jour davantaje…Signaler un abus

    Répondre
  3. lité44  11 février 2012 à 11 h 21 min

    Au-delà d’une présentation tendancieuse, le « langage SMS » ne s’oppose pas du tout à l’orthographe. Il s’agit simplement de coexistence dans un monde qui s’exprime à l’écrit selon des voies complémentaires. Comme l’oral, l’écrit n’échappe pas à la diversité.Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.