L’info : manifeste des professeurs d’histoire-géographie

Suite à ses Etats Généraux le samedi 28 janvier, l’association des professeurs d’histoire-géographie a publié un manifeste. Il dénonce la suppression de l'enseignement obligatoire de l'histoire et de la géographie en terminale S...

Suite à ses Etats Généraux le samedi 28 janvier, l’association des professeurs d’histoire-géographie a publié un manifeste. Il dénonce la suppression de l’enseignement obligatoire de l’histoire et de la géographie en terminale S à la rentrée 2012, la diminution continue de la place et des horaires de l’histoire et de la géographie, l’absence de formation des professeurs débutants.

Le manifeste demande le rétablissement de l’enseignement obligatoire de l’histoire-géo en terminale S, des horaires d’enseignement décents, une réelle formation pour les jeunes enseignants et également des programmes scolaires intelligibles (ce que le regroupement thématique ne permet pas d’avoir, lire notre entretien avec Hubert Tison, secrétaire général de l’APHG).

Comme l’expliquait également le président de l’APHG dans son édito « Nous aussi, historiens et géographes, sommes des indignés », l’association se bat pour qu’à la rentrée 2013, l’option facultative de deux heures hebdomadaires d’enseignement de l’histoire et géographie en terminale S devienne obligatoire, et pour que globalement, une révision des programmes soit faite afin d’introduire « une forte armature chronologique ».

Source(s) :
  • APHG, AFP, VousNousIls.fr

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.