Evaluation des enseignants : maintien de l’inspection dans le projet de réforme

La DRH de l'Education nationale Josette Théophile a assuré hier que l'inspection sera maintenue dans le projet de réforme de l'évaluation des enseignants.

Le projet de réforme de l’évaluation des enseignants ne fera pas disparaître l’inspection, a assuré hier Josette Théophile. Suite à la grève du 31 janvier, qui a mobilisé entre 9 000 et 20 000 personnes à Paris, la DRH de l’Education nationale a cherché à apaiser les craintes des enseignants en expliquant que la réforme de l’évaluation « donne un poids » au supérieur hiérarchique, mais que ce poids n’est pas « du tout exclu­sif ». « Pas ques­tion de faire dis­pa­raître l’inspection » a-t-elle confirmé.

Cependant, pour Josette Théophile, l’inspection est « garante de l’expertise dis­ci­pli­naire et péda­go­gique de ce qui se passe dans la classe ». Or, l »‘évolution du métier d’enseignant » implique « un accom­pa­gne­ment péda­go­gique des élèves qui ne se fait pas uni­que­ment dans la classe ». C’est pourquoi le nouveau dis­po­si­tif d’évaluation « donne un poids » à l’entre­tien indi­vi­duel avec le chef d’établissement, mais « cet entre­tien va bien sûr s’appuyer sur l’inspection ».

Selon Josette Théophile, les premiers entretiens d’évaluation débuteront « si ce n’est à la ren­trée 2012, en tout cas au cours de l’année 2012/2013 ».

Interrogé hier par acteurspublics.com, Luc Chatel affirmait quant à lui que « le proviseur demandera un avis à l’inspecteur, mais, in fine, c’est lui, et lui seul, qui notera. »

Source(s) :
  • avec AFP

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.