François Hollande au Bourget : priorité au primaire, échec scolaire réduit de moitié

Lors de son meeting national ce dimanche au Bourget, François Hollande a souhaité faire de l'éducation une "grande cause nationale".

« C’est pour la jeu­nesse de notre pays que je veux présider la France. Je vais faire de l’éducation une grande cause nationale », a déclaré François Hollande en conclusion de son discours au Bourget (Seine-Saint-Denis) dimanche 22 janvier.

Le candidat socialiste à la présidentielle a évoqué lors de ce meeting l’échec scolaire, « qui fait chaque année plus de 150.000 vic­times (…) qui sortent sans diplôme de l’école ». Il s’est engagé à ce que ce nombre diminue de moitié au cours du prochain quinquennat, s’il est élu.

Pour y parvenir, il a rappelé sa promesse de créer « 60.000 emplois supplémentaires dans l’Education nationale ». Des postes non seulement d’enseignants, mais aussi « de surveillants, d’infirmières, d’assistantes sociales ». A ses détracteurs qui jugent que créer 60.000 postes, « c’est trop », il a souligné que ce n’était « peut-être pas assez ». Pour autant, « le nombre total de fonctionnaires n’augmentera pas », mais « il sera mis fin à la règle aveugle du non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite ».

Sa priorité pour l’école est « la maternelle et le primaire, c’est là que tout se joue et que les premiers retards se précisent ». Au secondaire, il propose que « les élèves les plus en difficulté bénéficient d’un accompagnement personnalisé ». François Hollande a également promis de revoir les rythmes scolaires français, « qui n’ont aucun équivalent en Europe ».

Enfin, à défaut d’un parcours scolaire traditionnel, « aucun jeune de 16 à 18 ans ne res­tera sans solu­tion de for­ma­tion, d’emploi, de ser­vice civique ».

François Hollande reçoit aujourd’hui les principaux syndicats enseignants, et devrait détailler avec eux ses projets pour l’éducation.

Source(s) :
  • AFP, AEF, publicsenat.fr

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.