Recrutement ECLAIR : les mesures de Luc Chatel auraient dix ans de retard

L'ancien sénateur Christian Demuynck, auteur de plusieurs rapports sur l'éducation, affirme avoir déjà proposé, dans un rapport vieux de dix ans, les nouvelles modalités de recrutement des personnels ECLAIR annoncées mardi par Luc Chatel.

Selon l’ancien sénateur Christian Demuynck, les nouvelles modalités de recrutement des enseignants ECLAIR, présentées mardi par Luc Chatel, auraient déjà été proposées dans l’un de ses rapports vieux de dix ans. Ce rapport, intitulé « La rue dans l’école ? », dont la première version date de 2003, dressait une liste d’actions concrètes pour lutter contre la violence scolaire et le développement d’un système éducatif à deux vitesses. Les deux mesures principales de Luc Chatel, la possibilité pour le chef d’établissement de sélectionner ses candidats et la mise en place d’une rémunération spécifique aux enseignants ECLAIR, y figureraient déjà.

« Je regrette que ces propositions faites il y a 10 ans et attendues depuis par de nombreux professionnels de l’enseignement ne se concrétisent qu’aujourd’hui », a déploré Christian Demuynck. « Mon rapport avait du être égaré pendant toutes ces années…. Luc Chatel l’a retrouvé, en a pris connaissance et s’en est inspiré. Tant mieux. C’est dans les vieux rapports que l’on trouve les bonnes mesures ! »

L’ancien sénateur a estimé que ces mesures étaient « bonnes, non pas parce qu'[il les a] proposées il y a presque 10 ans, mais parce qu’elles sont de bon sens. »

Les missions parlementaires ne sont pas des « bidules, des trucs ou des machins offerts aux députés et aux sénateurs pour flatter leur égo. Il s’agit en fait d’un vrai travail de terrain, utile, encore faut-il que les propositions issues de ces travaux soient suivies » a-t-il rappelé.

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.