Les profs du lycée polyvalent de Tournefeuille sont à cran : insultes, agressions, menaces de mort… rien ne va plus entre la communauté éducative et les élèves. A tel point que lundi matin, les enseignants ont tous exercé leur droit de retrait, et que les cours n’ont pas eu lieu.

Comme on peut le lire sur le site de la Dépêche du Midi, les enseignants ont alerté maintes fois le rectorat, sans retour. Ils ont toutefois fini par être reçus lundi soir.

L’établissement souffre de ne pas être classé « zone sensible » et de ne pas disposer de moyens dignes de ce nom. Il y a un manque cruel de surveillants, des classes « surchargées avec 35 élèves » et « des profs absents depuis plusieurs semaines [qui] ne sont plus remplacés », déplore l’équipe éducative.

Les cours ont repris ce matin, suite à une grève décidée après la réunion au rectorat lundi soir qui n’avait abouti à rien. Suite à cette grève en effet, indique aujourd’hui ladepeche.fr, l’inspecteur d’académie adjoint est venu sur place et a annoncé des mesures concrètes : le remplacement du conseiller principal d’éducation en arrêt maladie, la présence d’une équipe mobile de sécurité, trois nouveaux contrats aidés mis à disposition du chef d’établissement, et un nouveau poste de CPE à venir.

En attendant la mise en oeuvre effective de ces mesures, les enseignants et personnels, même s’ils ont repris le travail, restent mobilisés.