Le pianiste Alexis Weissenberg est mort

Le pianiste virtuose d'origine bulgare Alexis Weissenberg s'est éteint dimanche 8 janvier, à l'âge de 82 ans.

Le pianiste français d’origine bulgare Alexis Weissenberg est décédé dimanche dans sa maison de Lugano, en Suisse, à l’âge de 82 ans. Le pia­niste était célèbre pour son approche rigou­reuse du cla­vier, sa maî­trise pous­sée à la per­fec­tion, inter­prète admiré de Bach ou Rachmaninov. Son talent lui a per­mis de côtoyer les plus grands chefs d’orchestres, tel Leonard Bernstein, Herbert von Karajan ou encore George Szell.

Dans une lettre de condoléances publiée en ligne, le ministre bulgare de la Culture Vezdhi Rashidov a salué Weissenberg comme « l’un des plus grands interprètes du 20ème siècle, un virtuose du piano et un professeur mondialement connu d’origine bulgare ». Weissenberg est né le 26 juillet 1929 à Sofia, capitale de la Bulgarie, mais a vécu la majeure partie de sa vie à l’étranger. Éveillé à la musique par sa mère, Alexis Weissenberg débute le piano à l’âge de trois ans et donne son premier concert à huit ans.

En 1941, il sauve sa famille de la déportation grâce à son talent pour la musique : l’officier en charge du camp de concentration où il échoue adore Schubert, et tombe sous le charme des interprétations de Weissenberg… à l’accordéon. Après trois mois passés dans le camp, il jette Weissenberg et sa mère dans le train pour Istanbul, en leur souhaitant « bonne chance ».

Il entre au conservatoire de Jérusalem en 1943. En 1946, il part étudier à New York à la prestigieuse Juilliard School avec Olga Samaroff. Il donne ses premiers concerts européens à partir de 1950, à Paris, Vienne, Madrid et Milan.

Entre 1957 et 1965, il se met en retrait pour approfondir la pratique de son instrument et enseigner. Parallèlement à sa carrière d’interprète, Weissenberg a enseigné à Harvard, et a fondé la Alexis Weissenberg’s Piano Master Class à Engelberg, en Suisse. Il y a accueilli des jeunes pianistes comme Cédric Tiberghien ou Simon Mulligan. Soucieux de partager son savoir, il a donné des masterclasses dans le monde entier. La mala­die de Parkinson a mis un terme à sa carrière, il y a 30 ans.

Le site Medici.tv propose en ligne un film de 50mn où l’on peut voir Weissenberg interpréter Stravinsky, Chopin, Prokofiev, Bach et Brahms.

Source(s) :
  • AFP, AP, qobuz.com, francetv.fr, journalmetro.com, mc.government.bg, medici.tv, alexisweissenberg.com

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.