A l’appel de Brigitte Accart, secrétaire générale du Snies-Unsa, les infirmeries scolaires seront désormais fermées le mercredi et « n’ouvriront leurs portes que pour les urgences ». L’initiative a été lancée hier pour « manifester le mécontentement » des infirmières scolaires contre « le déroulement de carrière et la grille indiciaire, très inférieurs à [leurs] collègues hospitalières », et exiger leur passage en catégorie A. Pour Brigitte Accart, « il s’agit d’essayer de sensibiliser cette fois les chefs d’établissement, les enseignants et les parents d’élèves ».

Quatre manifestations nationales ont déjà été organisées pour réclamer le passage en catégorie A, mais les infirmières scolaires « ne croient plus à l’impact de ce type d’action surtout que cela leur prend du temps et leur coûte de l’argent » a expliqué Brigitte Accart.

Une autre organisation syndicale, le Snic-FSU, a néanmoins appelé les infirmières scolaires à se rassembler à Paris le 10 janvier 2012 pour « une dernière démonstration de force ».