Les étudiants invités à s’exprimer sur la nouvelle circulaire Guéant

Une discussion autour du texte modifiant la circulaire Guéant est prévue aujourd'hui entre organisations étudiantes et conférences d'universités et de grandes écoles.

La CPU(1), la CGE(2) et la CDEFI(3) rencontreront aujourd’hui le Collectif du 31 mai et les représentants des étudiants pour débattre du nouveau texte censé dissiper les « malentendus » de la circulaire Guéant. A l’issue de cette réunion de travail, les organisations adopteront une position commune sur le texte. Celui-ci-ci avait été très mal accueilli lors de sa présentation. Le Collectif du 31 mai avait notamment dénoncé le manque de clarté de ses critères, laissant trop de place à « l’arbitraire des décisions en préfecture ». Le député PS Alain Claeys avait quant à lui déclaré que « Claude Guéant se [trompait] deux fois: [c’était] trop peu et trop tard ». De plus, les étudiants avaient déploré le fait qu’aucune organisation les représentant n’ait été conviée à la présentation du nouveau texte hier.

Selon la CPU, « les ministres ont laissé jusqu’à ven­dredi pour don­ner un avis et pro­po­ser des modi­fi­ca­tions ». Durant la séance de travail d’aujourd’hui, « on va veiller à ce que les cri­tères d’appréciation des dos­siers de chan­ge­ment de sta­tut d’étudiant à sala­rié soient expli­ci­tés clai­re­ment pour éviter l’arbitraire » a expliqué Fatma Chouaïeb, porte-parole du Collectif du 31 mai.

Note(s) :
  • (1) Conférence des présidents d'universités
  • (2) Conférence des grandes écoles
  • (3) Conférence des directeurs des écoles françaises d'ingénieurs
Source(s) :
  • avec AFP

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.