Le SE-Unsa a déploré hier une baisse de salaire de 15 euros mensuels pour un enseignant en milieu de carrière en janvier 2012. Selon le syndicat, un certain nombre de mesures prises par le gouvernement ces derniers temps contribueraient à déprécier le pouvoir d’achat des fonctionnaires et en particulier des professeurs :

– la réforme des retraites
– le plan de rigueur Fillon modifiant le calcul de la CSG(1) et du RDS(2)
– la hausse de la taxe sur les mutuelles

L’ensemble de ces mesures « aboutit à une baisse d’une quinzaine d’euros mensuels pour un enseignant en milieu de carrière », a écrit le syndicat.

Le SE-Unsa a estimé que la majorité présidentielle prenait « de lourdes responsabilités en stigmatisant systématiquement les agents publics et en opposant les salariés », et a demandé l’ouverture de discussions « pour maintenir le pouvoir d’achat de tous les agents » de la Fonction Publique.