Luc Chatel a présenté hier en Conseil des ministres un nouveau décret modifiant la gouvernance des académies. A compter du 1er février 2012, les recteurs disposeront de davantage de pouvoir et d’autonomie, avec des responsabilités de gestion et de pédagogie. Concrètement, ils pourront « définir l’organisation fonctionnelle et territoriale de l’académie » et disposeront « de l’ensemble des compétences relatives au contenu et à l’organisation de l’action éducatrice ainsi qu’à la gestion des personnels et au suivi du fonctionnement des établissements qui y concourent ». 

Dans le même temps, les IA-DSDEN (1) deviendront des directeurs d’académie adjoints au recteur. Ils assureront « toutes les activités que la loi et la réglementation confiaient antérieurement aux inspecteurs d’académie, directeurs des services départementaux de l’éducation nationale » et auront « délégation pour signer, au nom du recteur, l’ensemble des actes relatifs aux affaires des services placés sous leur autorité ».

Ce décret avait été rejeté en juillet 2011 par les membres du Conseil supérieur de l’Education.