Pierre Dukan fait de la « discrimination physique sans le savoir » (ministère)

Le ministère de l'Education nationale a rejeté la "proposition étrange" du nutritionniste Pierre Dukan, qui proposait d'instaurer une option permettant aux élèves minces de gagner des points supplémentaires au bac.

Le minis­tère de l’Education natio­nale s’est « étonné de la pro­po­si­tion étrange du Dr Dukan qui fait de la dis­cri­mi­na­tion phy­sique sans le savoir ». Le célèbre nutritionniste Pierre Dukan, père du régime Dukan, propose dans son dernier livre, Lettre ouverte au futur pré­sident de la République, d’instaurer une option « poids d’équilibre » au baccalauréat. Cette option per­met­trait aux élèves qui n’auraient pas grossi au cours de leurs deux der­nières années de lycée de gagner des points sup­plé­men­taires au bac.

Pour les candidats au bac qui choisiraient cette option, il s’agirait de maintenir leur indice de masse corporelle (IMC)(1) entre 18 et 25. « Pour éviter toute dis­cri­mi­na­tion, et même avan­ta­ger ceux qui se trouvent en dehors de ces limites, une simple pro­gres­sion constante vers le poids d’équilibre (100 g par tri­mestre) » suf­fi­rait à faire gagner des points, précise-t-il. La véri­fi­ca­tion du poids des élèves se ferait à tra­vers six pesées, deux par année.

Les élèves bénéficieraient en outre de six modules d’une heure sur deux ans, pour les for­mer à la nutri­tion opé­ra­tion­nelle, la cui­sine et l’activité physique.

« Le minis­tère n’a pas attendu M. Dukan pour mettre en oeuvre un plan santé — bien-être et sport à l’école », commente le ministère de l’Education nationale. « Les pro­blèmes de santé des ado­les­cents sont suf­fi­sam­ment graves et pré­oc­cu­pants pour ne pas être pris à la légère. Le bac non plus. C’est un exa­men des savoirs et des connais­sances, pas un exa­men de santé ! », souligne-t-il.

Ce dimanche 8 janvier, c’est la Journée nationale du dépistage de l’obésité infantile. Organisée chaque année par l’Association Française de Pédiatrie Ambulatoire (AFPA) elle a pour but d’alerter et d’informer les familles sur le dépistage insuffisant et l’idée négative que le public se fait de l’obésité.

Note(s) :
  • (1) L'IMC se calcule en divisant son poids par sa taille au carré. Par exemple : 70kg pour 1,80m = 70/(1,8x1,8) = 21,6 d'IMC.
Source(s) :
  • AFP, lexpress.fr, leparisien.fr

1 commentaire sur "Pierre Dukan fait de la « discrimination physique sans le savoir » (ministère)"

  1. Paul  7 janvier 2012 à 13 h 15 min

    Pour une fois le Ministère sait exactement de quoi il parle (sur la discrimination), je vais encadrer cette réaction ! C’est la première fois que le Ministère affiche une quelconque compétence depuis des anées !Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.