Une instruction aux préfets corrigeant « les malentendus et les difficultés » générés par la circulaire Guéant du 31 mai sera présentée cet après-midi aux présidents d’université au cours d’une « réunion de travail », révèle Laurent Wauquiez ce matin sur RTL. Selon le ministre de l’Enseignement supérieur, elle portera « uniquement sur les étudiants étrangers à haut potentiel » et permettra de « concilier deux exigences » : la « maîtrise de la politique de l’immigration » en France et « l’accueil des étudiants étrangers talentueux du monde ».

Cependant, précise Wauquiez, « l’instruction va viser des cas très précis ». Par exemple, si « une entreprise française qui veut se développer en Chine, en Inde, au Brésil » a identifié « un étudiant étranger qui est venu étudier chez nous, qui connaît bien ces pays parce qu’il en est originaire, ça peut l’aider à développer sa compétitivité et percer sur ces marchés », estime Wauquiez. L’étudiant sera alors « autorisé » à travailler dans cette entreprise. « Voilà un cas pré­cis, simple, visé dans l’instruction », conclut le ministre, précisant qu’elle sera « pré­sentée cet après-midi aux pré­si­dents d’université » et publiée « dans la foulée ».