Dukan propose de donner des points bonus au bac aux élèves minces

Dans son dernier livre, le nutritionniste Pierre Dukan, inventeur du régime Dukan, propose de donner des points supplémentaires au bac aux élèves qui n'auraient pas grossi pendant les deux dernières années de lycée.

Dans son livre Lettre ouverte au futur pré­sident de la République, qui paraît jeudi aux éditions du Cherche Midi(1), le célèbre nutritionniste Pierre Dukan, créateur du régime du même nom à base d’aliments riches en protéines, propose d’instaurer une option « poids d’équilibre » au baccalauréat. Cette option permettrait aux élèves qui n’auraient pas grossi au cours de leurs deux der­nières années de lycée de gagner des points supplémentaires au bac.

Les lycéens dont l’Indice de masse cor­po­relle (IMC)(2) est compris entre 18 à 25 pourraient gagner des points option­nels en res­tant à l’intérieur de ces limites de poids d’équilibre. Autrement dit, il leur faudrait « sim­ple­ment ne pas gros­sir au cours des deux années » de fin de lycée, explique Pierre Dukan. La véri­fi­ca­tion du poids des élèves se ferait à tra­vers six pesées (deux par année). Ceux qui choi­si­raient cette option bénéficieraient en outre de six modules d’une heure sur deux ans, pour les for­mer à la nutri­tion opé­ra­tion­nelle, la cui­sine et l’activité physique, précise-t-il.

Pierre Dukan indique dans son ouvrage avoir déjà émis cette pro­po­si­tion en 2008, lors de la semaine du sur­poids, qu’il avait ini­tiée dans les mai­ries parisiennes avec son association RIPOSTE (Réaction Internationale Prévention Obésité Surpoids Toutes Expertises).

Le nutritionniste affirme qu’il n’y a « rien de malsain à éduquer les jeunes à la nutrition », et que cette option « motivera » ceux qui ont besoin de maigrir. Le blog Quand l’appétit va sur Slate.fr observe toutefois que « rien [n’empêchera les élèves] de faire des régimes dangereux ou d’arrêter de manger pour réussir à gagner ces points », et rappelle par ailleurs que « les seuils de l’IMC sont normalement à prendre en compte pour des gens entre 18 et 65 ans », alors que les lycéens ont pour la plupart entre 15 ans et 18 ans.

Selon une enquête Obépi-Roche de 2009, 14,5 % des Français sont obèses et 31,9 % sont en surpoids.

Note(s) :
  • (1) « Lettre ouverte au futur pré­sident de la République », Pierre Dukan, Edition du Cherche Midi, 223 pages, 4 euros, sor­tie le 5 janvier.
  • (2) L'IMC se calcule en divisant son poids par sa taille au carré. Par exemple : 70kg pour 1,80m = 70/(1,8x1,8) = 21,6 d'IMC.
Source(s) :
  • AFP, regimedukan.com, leparisien.fr, slate.fr, i-dietetique.pro

5 commentaires sur "Dukan propose de donner des points bonus au bac aux élèves minces"

  1. pops  3 janvier 2012 à 11 h 14 min

    Malsain et inefficace, comme son régime…Signaler un abus

    Répondre
  2. marcmichel  3 janvier 2012 à 11 h 17 min

    quel crétin ! et pourquoi pas un point supplémentaire aux enfants blonds aux yeux bleus ?? qui est ce mec qui veut nous faire la leçon et nous propose des régimes dangereux ? (cf.son dernier procès)Signaler un abus

    Répondre
  3. trucmachin  3 janvier 2012 à 14 h 47 min

    La corrélation entre l’obésité et la pauvreté n’étant plus à démontrer, cette déclaration est proprement affligeante.Signaler un abus

    Répondre
  4. Kaspersan  3 janvier 2012 à 16 h 24 min

    Mais quel idiot celui là.
    Il veut éduquer les lycéens? faut pas se foutre du monde…
    il veut juste foutre la pression à des consommateurs plus jeunes histoire de les faire adhérer à ses principes de merde, et à s’engouffrer plus tôt dans des spirales que l’on sait dangereuses.
    L’Éducation à la nutrition, si cela devait se faire, devrait être bien plus tôt. Aucun intérêt de placer cela au lycée.Signaler un abus

    Répondre
  5. Expliquez-mieux  4 janvier 2012 à 7 h 57 min

    La mesure n’est pas du tout de donner des points aux élèves minces, mais de donner des points d’option aux élèves ayant suivi des modules d’enseignement à la diététique et la la nutrition, la cuisine et qui auront pris conscience de l’importance diététique pendant 2 ans en surveillant leur poids, c’est à dire en étant dans un IMC 18-25 (IMC de santé), ou supérieur en surpoids médical ou obésité, mais ayant réussi à descendre de 100 g par trimestre, soit 800 g en 2 ans. C’est de l’éducation sanitaire au même titre que de l’éducation physique ou sexuelle et l’éducation nationale devrait y réflechir sérieusement au lieu de laisser les barres chocolatées s’installer dans les établissements.Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.