Un décret publié vendredi au JO repousse au 1er janvier 2013 la généralisation de l’entretien d’évaluation professionnelle dans la fonction publique, initialement prévue au 1er janvier 2012. L’Unsa-Education a profité de cette publication pour appeler le ministre de l’Education nationale Luc Chatel à rouvrir le débat sur la réforme de l’évaluation des enseignants.

Dans un communiqué publié le 30 décembre, le syndicat note qu’au vu du délai accordé par le ministère de la Fonction publique, il n’y a « pas d’urgence, pour le ministre de l’Éducation nationale à persister dans une réforme […]précipitée et […]dommageable ». Le syndicat  appelle donc Luc Chatel à « prendre le temps d’ouvrir de nouvelles discussions comme la Fonction publique lui en donne l’occasion ».